Néguentropie

Néguentropie est le doux nom que Vincent Lamouroux1 a donné à sa nouvelle oeuvre. C’est l’abbaye de Maubuisson à Saint-Ouen-L’Aumône qui accueille l’artiste habitué des installations d’envergure et souvent déconcertantes. Il suffit de consulter son site internet2 pour avoir un aperçu de la diversité de ses oeuvres. Une diversité des formes qui cherche à illustrer comment la nature lutte contre le choas naturel en développant des schémas organisés : la néguentropie3.

L’exposition de Maubuisson propose deux idées autour de ce concept. La première, plus évidente, est une coquille hélicoidale gigantesque coincée entre les piliers de l’abbaye. La seconde partie est à la fois plus spectaculaire et bien plus intéressante : Vincent Lamouroux a recréé à l’intérieur des salles voutées de l’abbaye un paysage intérieur. Des dunes de sable envahissent les volumes transformant complètement la vision de l’espace. La salle abbatiale semble plongée dans le sol, les piliers enfoncés dans le sable, les vitraux à moitié recouverts par les dunes. Le visiteur est encouragé à monter sur ces collines. On a alors une vision totalement différente du lieu, les arches sont à portées de main et l’austérité de l’architecture est adoucie par les formes des dunes rendant l’atmosphère tout à coup plus intimiste.

L’exposition dure jusqu’au 19 Novembre 2012. Préférez le samedi après-midi car il y a moins de monde. Cela vous permettra de méditer sur les dunes mais aussi faire des photos tranquillement. Après la visite (trop courte), vous pourrez profiter du parc pour un après-midi au vert.

La visite est gratuite et les infos pratiques disponibles sur le site valdoise.fr
4

 

 


  1. Vincent Lamouroux sur Wikipedia 
  2. Voir le site web de Vincent Lamouroux 
  3. Définition du mot néguentropie 
  4. Comme vous le voyez j’expérimente les notes de bas de page suite à la lecture des derniers articles de urbanbike.com 

Une réponse sur « Néguentropie »

Wahou, vraiment impressionnant!
On se croirait dans un film d’anticipation où le désert aurait grignoté peu à peu les zones habitables!
Et la couleur du sable est quasi identique à la couleur des poteaux.
Merci du partage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.