Recommencer

Vie_NB

La dernière semaine de décembre est teintée d’une atmosphère particulière. Prendre des congés à cette période est un acte mécanique, mais en réalité ce ne sont pas des vacances comme les autres : une semaine entrecoupée de préparatifs, de visites, de repas, de cadeaux et d’embrassades. Au milieu de toutes ces activités, il y a quelques journées, coincées entre weekend et jours fériés, qui sont un peu comme des samedis en semaine. On hésite à les occuper comme de vrais jours de vacances et elles s’écoulent sans vraiment que l’on s’en aperçoive.

En réalité, ce sont des journées idéales pour faire de la photographie. Rien n’est vraiment programmé, tout est envisageable. J’aurai attendu les derniers jours pour en profiter, peut-être sous l’ultimatum de l’année très chargée qui m’attend au bureau. Quelques heures passées dans les rues de Paris et la confirmation que 2015 sera comme 2014, sous le signe de la photo de rue. Au final, peu d’images et rien d’extraordinaire, mais surtout un vrai coup de fouet. Motivation au plus haut et idées qui se bousculent pour poursuivre mon chemin photographique, mais aussi recommencer. Tout reprendre à zéro pour faire différemment, apprendre et progresser. Vivement 2015 !

Photographer_NB
Textos
Grille
Palmier_N&B

Et comme je n’ai pas réussi à choisir entre version couleur et noir et blanc pour ces trois images, je vous les livre également en couleur. Le développement des images et le choix : des points à travailler pour les prochains moins, c’est clair.

Vie_Color
Photographer_Color
Palmier_Color

9 réponses sur « Recommencer »

D’accord avec toi , ces périodes de fêtes sont des parenthèses un peu bizarres où alternent fébrilité et inaction, agitation puis ennui. On varie les tempos et du coup les jours paraissent décousus sans enchainement logique. C’est déstabilisant… mais tu as su en profiter et j’aime comme toujours tes photos de rue. Je suis comme toi: parfois le choix du noir et blanc est une évidence , parfois c’est presque impossible. Pour tes photos et pour moi, le palmier c’est NB, la rue avec la carriole a un grain magnifique en couleur mais une vraie présence enNB, et le japonais je ne sais pas trancher non plus.
Alors du pain sur la planche au moins pour toi et moi pour apprendre à choisir et donc à renoncer.
Bonne Année

C’est marrant, car j’aurais en fait plutôt le penchant inverse. Je préfère le palmier en couleur ! Même si le côté assez graphique de l’image semble favorable au N&B, je ne saurais trop dire pourquoi, mais la couleur marche mieux pour mon oeil !
Pour la première, je préfère le N&B et le gars qui prend une photo, un léger penchant pour la couleur.

Certes, tu n’aimes pas les bilans, mais tes résolutions 2015 s’annoncent passionnantes, j’ai hâte de suivre les aventures que tu partageras !
Pour les photos, j’aime les deux traitements… avec une préférence tout de même pour la version couleur du photographe. Y a-t-il un traitement particulier ? (VSCO ?)

Tout comme Laurent, le palmier me parle plus en couleur, quand au photographe j’ai l’impression que ça ne change pas trop la photo.
En revanche, pour le premier cliché pour moi c’est N&B et je suis convaincu qu’un léger recadrage pour faire sortir la présence à gauche des 2 personnes donnerait beaucoup plus de force à ton cliché, mais bon les gouts et les couleurs çà ne se discute pas et puis Cartier-bresson me dirait qu’il est interdit de recadrer…
Bon « recommencement » !

Répondre à Greg Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.