Prétendre que chaque photo est réfléchie, planifiée, réalisée avec méthode et juste l’expression de l’intention du photographe me paraît illusoire. Bien souvent un grain de sable se met en travers de la mécanique. Un grain de sable qui peut devenir un grain de sel. Le petit truc en plus qu’on avait pas prévu et qui transforme une photo banale en photo plus intéressante. Un accident heureux. C’est ce qui s’est passé pour cette photo.

Accident-1

J’avais repéré ce mur intéressant et le contraste avec le bleu de la porte. Je cadre et je vois des passants traverser mon viseur, j’hésite, dois-je les inclure ? en plus ils ne sont pas dans le focus, j’hésite.

Au moment où je décide d’appuyer je n’ai qu’un petit bout flou, un petit morceau de sac orange. A l’écran ce petit bout orange que je n’avais pas vu me saute aux yeux, un petit accident qui rend la photo plus intéressante, plus vivante et moins banale. Pas très sûr au moment de la prise, je fais une deuxième photo du mur nu. La voici. Elle me plait moins, c’est clair.

Accident-2