Amiens, je reviens !

Je vous dis Amiens : vous répondez Cathédrale, hortillonnages et Nord, bien que ce soit dans le département de la Somme. Vous imaginez une ville aux briques sombres endormie par le froid. Y aller pour passer une journée de congés, un de ces fameux jeudis, peut vous paraître étrange. Et pourtant.

En arrivant, direction le premier troquet pour un café réveil-matin. La patronne, la cinquantaine, les cheveux rouge feu et des lunettes improbables vous acceuille d’un « bonjour mon chéri, quech’tu veux boire » auquel on ne s’y attend pas vraiment. S’en suit un moment de convivialité que le parigot que je suis devenu – je suis vendéen en vrai – ne trouve pas à tous les coins de rue. Une discussion sur tout et rien interrompue à chaque minute par le salut des habitués qui passent. Ce premier contact me dit que j’ai bien fait d’y revenir, à Amiens. Il fait beau (plus de 20 degrés en ce début de mars), les gens sont sympathiques et je vais découvrir une ville pleine de surprises.

Je vous propose donc une balade photographique découverte, juste histoire de vous donner envie de passer faire un détour.

Les incontournables

Deux sites marquent la silhouette d’Amiens, visibles à des lieux à la ronde. La cathédrale est le premier et sa visite s’impose d’autant plus que la rénovation des façades la sublime sous la lumière du soleil. Lumière que l’on retrouve partout à l’intérieur :

La tour Perret construite en 1949 avec ses 110 mètres de haut et ses 30 étages est restée pendant longtemps le plus haut gratte-ciel d’Europe. Elle a bénéficié d’une rénovation il y a quelques années avec une mise en lumière qui me vaudra un autre voyage pour des photographies de nuit.

Impossible de ne pas visiter les hortillonnages, ces marais aux maraîchers. Le plus simple est de louer un vélo (un Velam pour être exact) et de faire une petite virée sur le chemin de halage en bordure de la Somme.

Enfin, le quartier de Saint Leu, ses maisons colorées et ses terrasses animées donne déjà un avant-goût du printemps et des vacances.

Au-delà des clichés

J’essaie neanmmoins de ne pas rester en mode touriste mais plutôt opportuniste : découvrir une ville ne veut pas dire pour autant se limiter aux incontournables.
Le quartier de la gare offre des opportunités intéressantes aux amateurs d’effets graphiques. Le toit de la gare en métal et verre permet de jouer avec la lumière :

Les grilles d’accès aux jardins enjambant les canaux dans les hortillonnages sont intéressantes. On y trouve des constructions de tous les styles du plus sobre au plus kitch :

Il ne faut pas non plus hésiter à parcourir les rues de la ville. La plupart sont piétonnes et la diversité des architectures dément mes a-priori : non il n’y a pas que des briques sombres.

Des gens

Mais le véritable attrait de la ville est son animation. Sous l’effet du soleil printanier les rues, les terrasses et les nombreux jardins sont envahis. Cela me donne envie de faire quelques clichés de street-photo avec mon discret X100. D’ailleurs mon 5DII que j’avais également pris n’aura quasiment pas servi sinon à alourdir mon sac. Voici donc les quelques clichés les plus significatifs de ce que je retiens de ma visite.

Je n’essaie pas de vous convaincre d’aller à Amiens ; Je ne fais pas partie de l’office du tourisme, n’y connait personne et n’attend rien en retour de cette promotion totalement gratuite. Mais découvrir à 1h de Paris des lieux intéressants pour renouveler ces balades photographiques n’est pas aussi fréquent.

Et si la photo n’est pas votre passion, vous pouvez aussi y aller juste pour changer d’air…

7 réponses sur « Amiens, je reviens ! »

Bien que tu dises que ce n’est pas comme nous l’imaginons, tes photos me donnent l’impression que la ville est tout de même froide. ^^
J’aime beaucoup la deuxième photo au bord de l’eau (avec le reflet de la maison et les grands arbres) ainsi que le mec sur sa pocket-bike. 🙂

Je t’assure que ce n’est pas le cas (pour la froideur) mais c’est vrai que mes images ne montrent pas toute l’animation. En plus c’est quand même l’hiver donc les arbres dénudés c’est pas ce qu’il y a de plus gai.
Merci pour ta lecture commentée 🙂

Magnifique, magnifique, je connais Amiens depuis longtemps, le quartier Saint-Leu si sympa etc, j’adore ces photos. Amiens n’a pas toujours été aussi jolie…Le centre ville notamment est devenu très agréable…impeccable pour photos de rue
Bravo, cela me rend très heureuse de voir ces images

C’est vrai qu’on sent que cette ville a beaucoup bougé ces dernières années avec toutes ses rues piétonnes.
J’ai été impressionné également par le nombre et la taille des commerces pour une ville de cette taille.

Je suis Nordiste et je ne connais pas bien la Somme. Apparemment, d’un point de vue photographique, il y a de quoi faire. La Picardie et le Nord se ressemblent en certains points.
Tes photographies sont bien diversifiées et donnent envie de se balader à Amiens. Il faut absolument que je puisse visiter les Hortillonnages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.