Comment faire de belles photos

Dans l’émission Photo for Life diffusée récemment sur Arte, un des exercices lancé par Oliviero Toscani avait pour thème la Beauté. Il proposait à ses élèves de dénicher la beauté en tout lieu et surtout là où on ne pense pas la trouver. Evidemment, la beauté est une notion abstraite et donc très subjective. On peut trouver cette définition qui me plait assez bien : « l’objet d’une manifestation sensorielle procurant un plaisir ou une satisfaction ». Parce qu’elle fait appel à notre système sensoriel et affectif, la beauté sera perçue par chacun de manière très différente. Mais, même s’il est difficile de définir tous les critères qui font une belle  photo, il existe des images qui peuvent faire une sorte de consensus. Parcourez par exemple les photos les plus populaires de 500px et vous aurez un échantillons d’images que l’on peut qualifier de belles. Oui ce sont de belles photographies, mais…


… Mais pour moi elles sont aussi pour la plupart ennuyeuses, techniquement trop parfaites et tellement standard qu’elles ne me procurent finalement pas cette sensation de plaisir qui caractérise la beauté.

J’ai pris les trois photos qui suivent presque dans la foulée. Je les ai sélectionnées parmi une cinquantaine lors d’une ballade sur les quais de Seine.

Ce jour là j’avais fait de jolis clichés composés avec soin, développés aux petits oignons, sur des sujets universels. Bref, des images qui auraient plu à beaucoup plus de gens que cette série. Elles représentent des endroits pas particulièrement accueillants, propres ou réussis architecturalement. Pourtant ces trois images représentent une certaine beauté à mes yeux. Je ne fais pas la critique de mes images, ce serait prétentieux mais ce qu’elles représentent correspond à ce qui me touche. J’aime cette apparente laideur des lieux communs, invisibles aux milliers de gens qui les fréquentent et qui pourtant offrent un petit quelque chose. L’agencement des lignes droites et des courbes du S sur la première image. L’imbrication des cadres dans la seconde. Le motif répétitif des fenêtres dans la dernière. Voilà, ces photos ne sont peut être pas réussies, certainement pas les plus réussies que j’ai pu faire voire inintéressantes pour la majorité des gens mais j’ai pris du plaisir à les faire et elles me correspondent.

Pour en revenir à Toscani, il concluait son cours par cette phrase : « lorsque vous prenez une image, tout ce qui est dans le cadre vous appartient ». Il insiste ici sur le fait que c’est le photographe qui fait l’image, le sujet n’est qu’un ingrédient. Et l’image doit surtout être construite avec la sensibilité du photographe, pas celle des personnes qui vont éventuellement la regarder. La beauté est une notion personnelle, cela ne sert à rien de vouloir rechercher à tout prix ce qu’elle signifie pour les autres : photographiez pour vous d’abord ! La clé d’une belle photo, c’est la photo qui vous correspond, celle que vous avez prise sans penser aux critiques, sans vouloir copier, sans vouloir plaire à tout prix. Si vous photographiez pour vous, sans compromis avec vos idées, en suivant votre chemin, les photos que vous ferez seront authentiques. Tôt ou tard d’autres s’y retrouverons peut être, mais ce n’est pas l’essentiel.

J’espère que ma réponse  ne vous déçoit pas trop, mais selon moi, il n’y a qu’une seule recette miracle  : faites vous plaisir, vos photos seront belles à vos yeux !

6 réponses sur « Comment faire de belles photos »

Je suis tout à fait d’accord avec cet avis tranché !

Les photos sélectionnées par 500px, un peu comme celles de l’Explore de flickr, finissent par être terriblement ennuyeuses : des chatons, des fleurs, des couchers de soleil et surtout des nanas échevelées et des bokehs.
=> Le nivellement par la masse.

J’aime bien les trois photos que tu as sélectionnées.

C’est plus intéressant de révéler la beauté contenue dans le laid et le decay que d’affadir un coucher de soleil avec photoshop.

Merci pour ta réaction à mon avis « tranché » 😉

J’avoue aussi qu’il est difficile de résister à la tentation de l’image classique type 500px et j’en fais aussi mais j’essaie de résister.

Suis en train de lire « The Art of Phtography » de Bruce Barnbaum et il insiste beaucoup sur l’intention de photographe. Utiliser les règles basiques de la composition feront des images qui vont avoir un impact immédiat fort mais qui ne persistera pas longtemps si elles sont vides de sens.

D’ailleurs c’est ce que j’apprécie dans tes photos, elles ont un sens au delà de leur esthétique.

Je sui à 100% d’accord avec ton analyse (notamment à propos de 500px qui m’a ébloui lorsque je l’ai découvert … et puis, j’ai fini par trouver la plupart des photos totalement artificielles).
J’aime beaucoup les photos qui illustrent ton article !
C’est un exercice que j’adore: trouver la beauté là où l’on ne penserait pas la trouver ou dégotter des détails à côté desquels nous passons tous les jours sans les remarquer …

C’est le bas art des idées.
Par exemple, « la beauté est une notion abstraite et donc très subjective ». Les concepts mathématiques sont abstraits mais objectifs. Par ailleurs, en quoi consisterait une notion concrète? J’aimerais en avoir des exemples.
On dirait du Jean-Christophe Béchet en « philosophe » de la photographie dans ses éditoriaux avec la main sur le menton pour symboliser la réflexion.
Si vous voulez quelque chose de plus sérieux que l’ode au relativisme dilettante qui suit, lisez plutôt « Définir l’art » d’Alain Séguy-Duclot (Odile Jacob 1998).

Je vais m’empresser de lire les références que vous le suggérez même si je ne suis pas certain que mon intelligence soit suffisante pour tout comprendre.

Je ne prétends en aucun cas donner des leçons à quiconque, j’écris simplement les quelques réflexions qui me viennent lorsque je photographie. Je ne suis qu’un modeste amateur en photographie et en écriture, et une nullité totale en philosophie, mais je vais essayer de m’améliorer…

Au fait ? Qui me parlait de vanité récemment ?

[…] Voici quelques unes de ces photos prises lors d’une récente escapade en Normandie. Même si certaines me plaisent bien, elles ne sont que des imitations de ce que tout photographe “normal” essaie de faire : une belle image qui va plaire au premier regard. Et après ? (je ne vais pas revenir sur ce thème dont j’ai déjà parlé ici : Comment faire de belles photos.) […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.