De Canon à Fuji : le switch

Ce n’était pas qu’une impression. Il me semblait bien que quelque chose se passait. Imperceptible au premier abord, puis de plus en plus évident. J’ai switché. Goodbye Canon, Welcome Fuji !

Les chiffres ont parlé pour moi. Voici l’utilisation de mes optiques ces 6 derniers mois, les mois qui ont suivi l’arrivée du X-E2.

Utilisation des objectifs Canon et Fuji sur les 6 dernier mois
Utilisation des objectifs Canon et Fuji sur les 6 dernier mois

Sur les 650 photos que j’ai faites conservées, 85% l’ont été avec Fuji. Et encore, l’image est trompeuse. S’il n’y avait eu cette séance macro photo studio, je n’aurais que 12 images faites avec le Canon 24–70. Autant dire que je n’ai utilisé que le Fuji depuis qu’il est arrivé.

J’ai switché, mais j’ai toujours mon matériel Canon. La question se pose complètement lorsqu’on voit l’utilisation que j’en fais. Je n’imagine même pas le coût unitaire du déclenchement quand on voit l’investissement que j’y ai mis au fil des années. L’étape suivante serait, en toute logique, de revendre tout ça et d’investir les pépettes dans quelque chose de plus utile : le XF 23 f/1,4, le XF 56 f/1.2 et il m’en resterait assez pour m’offrir des stages (j’ai besoin d’apprendre encore beaucoup de choses) et peut-être du matériel studio (j’attends de voir si l’envie persiste). Oui, ce serait la logique. Malgré cela, je n’arrive pas à imaginer me séparer de mon 5DII et de mes objectifs. Je suis encore trop marqué par mes années de réflex, l’idée qu’il peut être le seul utilisable dans certaines conditions. Il y a aussi un certain plaisir à photographier avec ce matériel : la robustesse qui donne l’impression de “tenir” la photo solidement, de la capter mieux qu’avec un petit appareil. C’est idiot.

Oui, je suis un idiot. D’autres ont fait le grand saut et s’en portent très bien. Le type de photographie que je fais est totalement compatible avec un switch : je n’ai pas besoin d’un autofocus de folie ni d’un téléobjectif surpuissant. La qualité d’image du Fuji me convient, je ne suis pas assez expert pour déceler du premier coup d’oeil la différence entre une photo faite au X-E2 et au 5DII. Quoique, j’avoue que le 24–70 m’a bluffé bien des fois. Bref, je suis perdu.

Je vais attendre encore quelques mois. Même si j’envisage de ne prendre que le X-E2 pour ma prochaine escapade napolitaine, le 5DII rejoindra peut-être le sac au dernier moment… ou le X100 ?! Je recommencerai un comptage en fin d’année ; peut-être que mes yeux se seront ouverts. À suivre…

17 réponses sur « De Canon à Fuji : le switch »

Je comprends tout à fait cette impossibilité de revendre ton matis. J’ai très souvent pensé au switch vers un hybride (plus compact, plus adapté à ce vers quoi je me dirige : la photo de rando) et pourtant, je n’ai pas envie de switcher. J’aime mon boitier, j’aime la sensation qu’il me procure quand je l’ai en main, l’impression qu’il renvoie quand il posé sur mon bureau.

J’aime tellement mon boitier que j’envisage de monter de gamme (600D vers 6D)

Je te conseille plutôt de passer au 5D (des mark 3 se trouvent à bon prix d’occasion). Quitté à investir, fais toi plaisir direct comme ça tu seras tranquille dans le futur, tu pourras te concentrer sur les optiques qui te plaisent.

Justement j’ai déjà un 5D (mark II) avec tous les objectifs dont on peut rêver. C’est plutôt la sous utilisation qui me fait dire que je n’en ai peut être pas si besoin que ça…

Merci pour cet article qui tombe à point nommé, car je suis dans une hésitation de futur achat, je suis justement en train d’hésiter à franchir le pas du X-E2. Je m’explique.

Je dispose aujourd’hui d’un RX100 qui répond à 80% de mes usages, les 20% manquant pourrait être combler par un zoom 70-200mm qui me permettrait de compléter mon range mais sur un RX100 ça va être compliqué :).

Reste alors à trouver un petit copain à mon Sony :
– soit restait chez Sony et passer au récent bridge expert RX10 dont les retours sont plus qu’honorables… mais ça reste un bridge…
– soit passer chez Nikon avec un D7000 ou D7100 couplé à un 24-70 + 700-200
– soit passer chez Fuji avec ce double kit : http://www.lecirque.fr/product.php?id_product=48872

Niveau fonctionnalité il est clair que le D7100 sera le plus complet, pour l’encombrement, le Fuji est le meilleur compromis, mais bon… à côté de ça le RX10 est très peu encombrant est se trouve en ce moment à quand même 6 à 700€ moins cher que le kit Fuji ce qui n’est pas négligeable non plus…

Bref impossible de faire un choix pour le moment de mon côté 🙁

C’est toujours difficile de répondre à cette question car il n’y a que toi qui peut réellement juger de ce dont tu as besoin. C’est vrai que le X-E2 semble être un bon choix pour ce que tu veux faire. Après, le budget reste le problème majeur dans ce genre de décision 🙁

C’est très tentant de switcher, c’est vrai ! Surtout pour le gain de place et de poids. Mais j’aime vraiment Nikon et surtout, je ne peux pas me passer d’un boitier tropicalisé, costaud. Je suis souvent en environnement maritime et outdoor, je ne me verrais pas utiliser un petit boitier, star de la photographie de rue.

Quand je lis vos commentaires, je m’aperçois que j’ai bien fait d’investir dans un A7.
Mais un RX100 avec un caisson étanche pour sa compacité dans l’eau et sa discretion en ville serait le top et un 400 ou 500mm monté sur l’ A99 avec un AF rapide et précis serait un plus pour la faune et le sport.
Bref l’appareil idéal n’existe pas et il faut parfois faire des compromis.

Comme toi j’étais équipé d’un 5D Mark II avec des focal fixes série L et Zeiss.
Suite à un problème d’arthrose dans l’articulation des deux pouces, j’ai essayé le FUJI X PRO1 avec le 35mm pendant 2 semaines.
Convaincu à 200%, je me suis séparé de l’ensemble de mon système réflex.
Aujourd’hui je travail avec 1 XE 2 et un XT 1 accompagnés du 14, 23, 35 et 60mm.
Très sincèrement je ne regrette en rien ce changement. En plus de mon problème d’arthrose, mon dos me remercie tous les jours, car je passe environ 4h par jour avec mon matériel sur le terrain.
La qualité des optiques FUJI est époustouflante.
Moi qui traite mes clichés et qui pratique le tirage sur papier Fine Art, je peu certifier que sur le plan colorimétrique, j’ai quasiment aucune retouche a faire. Les fichiers (en RAW ) sont parfaits.

Tu pourras nous refaire un point prochainement? Que fais-tu de ton matériel Canon ? Est-ce le même phénomène pour beaucoup de possesseurs de matériel Fuji comme le tien ? Les reflex experts, débutants et pros vont-ils disparaître un jour ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.