Le touriste et l’opportuniste

Bandeau Etretat

C’est un peu toujours la même histoire. Lorsque je pars en weekend, en vacances ou simplement passer une journée dans un endroit que je ne connais pas, le photographe que j’essaie de devenir se transforme illico en touriste. Et en tout bon touriste qui se respecte, je commence par photographier ce que chacun voit au premier regard. Ces images sont les mêmes que celles que l’on peut trouver par centaine sur internet. Elles ont pour seul intérêt personnel de dire “j’y étais”. Evidemment je prends aussi des photos de mes amis ou de ma famille qui m’accompagne et ça ce sont les vrais souvenirs. Mais photographier le port de Honfleur a-t-il un quelconque intérêt à postériori : elles vont juste vous rappeler que c’est joli le port de Honfleur mais à vrai dire ces photos risquent de barber les gens à qui vous les montrerez et finiront par encombrer votre disque dur.

Le touriste

Voici quelques unes de ces photos prises lors d’une récente escapade en Normandie. Même si certaines me plaisent bien, elles ne sont que des imitations de ce que tout photographe “normal” essaie de faire : une belle image qui va plaire au premier regard. Et après ? (je ne vais pas revenir sur ce thème dont j’ai déjà parlé ici : Comment faire de belles photos.)

Un grand classique, le Port…

Le port de Honfleur

En flânant dans les rues, la tentation est toujours là :

A Etretat, impossible de ne pas photographier les falaises :

Et bien sûr, le phare de Fécamp n’a pas échappé au touriste :

L’opportuniste

Mais le touriste que je suis, après un petit temps d’adaptation essaie de se transformer en opportuniste. Pourquoi opportuniste ? Tout simplement parce qu’en tant que photographe amateur il est important de profiter de chaque moment où l’on peut photographier pour essayer d’avancer dans sa pratique. Il serait idiot de gacher toutes ces opportunités qui s’offrent lorsqu’on a tout un week end ou des vacances. Il s’agit alors pour moi de rechercher des sujets intéressants tout en faisant abstraction du lieu touristique dans lequel je suis. Simplement profiter de ces moments de vagabondage pour faire de la photo (et non des photos). Voici donc la deuxième partie de ma récolte, disons plus… “minimaliste”.

A Honfleur pour commencer, il y a autre chose que les façades du port :

A Etretat…

Et dans les ports du Havre ou de Trouville, il y a plein d’opportunités :

7 réponses sur « Le touriste et l’opportuniste »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.