15 sources d’inspiration pour votre projet 365

Commencer un projet 365 est une aventure pleine de promesses. A l’enthousiasme des premiers jours succède peu à peu la prise de conscience des difficultés qui vont suivre. Car prendre une photo chaque jour pendant une année est un challenge personnel qui peut devenir un fardeau sans une préparation suffisante. Dans un précédent article j’avais donné quelques astuces récupérées ça et là. Elles m’ont été bien utiles pour mon projet 365 fait en 2010. Même si je n’ai pas réussi à publier au jour le jour les photos prises (je suis en train de terminer cette tache), je n’ai manqué aucune journée. Et surtout, j’ai réussi à conserver le plaisir de photographier chaque jour. J’ai également appris à trouver de nouvelles sources d’inspiration qui aujourd’hui encore continuent d’alimenter mes photos. En voici quelques unes, illustrées de photos prises pendant mon année photographique :

1. Vous êtes le centre

Même si vous souhaitez vous effacer derrière vos images, il existe des possibilités détournées de faire des autoportraits sans vraiment vous montrer. Cette image par exemple, a été prise lors de la promenade du chien un soir d’hiver. Elle ne montre que mon ombre laissant le contraste des couleurs faire l’intérêt de la photo.

2. Voyez plus haut

Parce que vous ne retrouverez jamais le même ciel d’un jour à l’autre sur une année entière, c’est un sujet idéal pour un projet 365. En variant les heures de la journée, vous pourrez produire des images totalement différentes et toujours intéressantes. Les possibilités sont infinies au point que l’on pourrait y consacrer un projet entier.

3. Regardez vos pieds

On regarde rarement ses pieds lorsque l’on cherche à faire des photos de peur de manquer le sujet intéressant. Et si le sujet intéressant était justement sous nos pieds : le sol tout simplement. La variété des matières, des couleurs et des textures permettent des effets graphiques intéressants dès lors que l’on se rapproche un peu. La photo qui suit brouille les pistes : il s’agit simplement d’un tout petit morceau de trottoir aux couches successives de peinture abimées par le temps.

4. Les chiffres et les lettres

Amateurs de graphismes, la typographie est un sujet incontournable. Les lettres, chiffres et autres signes permettent des effets très variés : jouer sur le cadrage pour ne prendre que des fragments et ainsi révéler les lignes, repérer les textures sur des lettres peintes ou des affiches, photographier des néons, utiliser les lignes d’un texte dans un livre…En manque d’inspiration, vous pouvez essayer de vous concentrer sur les objets écrits qui vous entourent, les panneaux signalétiques ou même les afficheurs numériques…

5. Profitez des voyages

Prendre des photos tous les jours dans son environnement quotidien peut limiter assez vite les sujets. En voyageant vous allez pouvoir varier vos sources d’inspiration : les vastes étendues, les paysages, les couleurs locales, l’architecture, etc…Les voyages sont un moment de repos pour un projet 365 car vous savez que vous aurez forcément dans votre appareil une photo intéressante (et surtout différente) pour votre projet, une photo que vous aurez prise sans vraiment penser à votre projet.

6. Devenez technophiles

On dit que l’appareil photo ne fait pas le photographe. C’est peut être vrai, mais pour certains amateurs (dont je fais partie), renouveler son matériel est souvent l’occasion de relancer son inspiration. Evidemment, ce conseil peut devenir assez vite coûteux mais il existe différentes façons de modifier son matériel sans pour autant se ruiner : utilisez votre téléphone portable à la place de votre réflex, empruntez l’appareil photo d’un ami, achetez de petits accessoires (filtres, flash, pied), testez des logiciels de traitement d’image gratuits, etc…
L’iPhone m’a sauvé la mise quelques fois, grâce à ses applis qui permettent de faire de la photo autrement.

7. Textures et motifs

Utiliser des surfaces texturées ou des motifs pour réaliser des clichés graphiques est possible pratiquement partout. Vous pourrez ensuite utiliser votre logiciel de post-production pour renforcer ces effets et transformer complètement le sujet. Ce tas de buches en forêt présentait un motif intéressant, d’autant plus que la lumière directe du soleil lui donnait un fort contraste. Malheureusement la couleur uniforme du bois la rendait assez banale. C’est un fort virage coloré qui a révélé l’image, tranformant le sujet en motif abstrait.

8. Passez à table

Votre assiette est un trésor, d’autant plus que vous en voyez passer plusieurs chaque jour ce qui multiplie les sujets. Evidemment, la photographie culinaire est un art à part entier qui nécessite des connaissances et du matériel spécifiques. Vous pouvez cependant tester quelques images en soignant la lumière, une lumière douce évitant les reflets luisants des aliments (pas très appétissants). La lumière du jour d’une fenêtre avec un carton blanc opposé pour déboucher les ombres permettent déjà de s’amuser un peu. Un exemple avec cette religieuse au chocolat.

9. Voyez petit

A moins d’habiter dans un endroit paradisiaque en pleine nature, il vous sera difficile de produire des images de votre environnement tous les jours. Si vous habitez en ville ou dans un endroit pas spécialement joli, les photographies en plan large vont être rares. Un moyen de palier à cela est de ressérer le cadre. Avec la macrophotographie et la photographie rapprochée vous allez pouvoir entrer dans un nouvel univers qui fera de vos objets du quotidien vos nouveaux paysages. Et inutile d’acheter un coûteux objectif macro, le mode macro des compacts actuels donnent déjà des résultats très acceptables.
En jouant sur la profondeur de champ, j’ai réalisé que cette brosse à cheveux pouvait donner un effet graphique intéressant.

10. Restez simple

Simplifiez votre photographie. Au lieu de chercher le paysage ou la scène de rue parfaits essayez de vous concentrer sur un sujet unique, un objet isolé, photographiez minimaliste. Soignez le cadage, la profondeur de champ, éliminez tout élément perturbateur. Ce pissenlit, photographié avec mon G10 posé dans l’herbe s’est révélé intéressant une fois visualisé dans Lightromm : je l’ai recadré pour éliminer tous les autres éléments perturabateurs et simplement ajouté un virage orangé pour renforcer le contraste.

11. Jetez votre appareil photo

Ou plutôt lancez-le. Le camera tossing est une technique qui à elle seule mériterait un projet tout entier. Elle consiste à “lancer” son appareil photo en pause longue devant une source lumineuse. Les tracés qui en résultent peuvent être plus ou mois sophistiqués selon les techniques de lancer et les sources lumineuses utilisées. Flickr propose une groupe dédié qui montre ce qui se fait de mieux. Sans aller jusque là vous pouvez vous initier à cette technique pour quelques clichés…avec toutes les précautions indispensables évidemment. Voici mon G10 (je n’ai pas osé lancer mon 5DMkII) devant une guirlande rouge.

12. Explorez de nouvelles techniques

Un des objectifs (ou au plus une conséquence) d’un projet 365 est d’améliorer sa pratique photographique. C’est l’occasion de tester de nouvelles techniques pour varier les sujets mais aussi éviter la panne d’inspiration. Vous pouvez faire une liste en début de projet des techniques que vous souhaitez explorer : HDR, studio, macrophotographie, photographie soumarine, vitesses lentes, photographie nocturne, etc.). Un essai en vitesse lente.

13. Au travail

La règle principale du projet 365 est d’avoir son appareil photo avec soi en permanence. Cela veut donc dire que vous l’avez aussi lorsque vous travaillez, si votre activité le permet. L’environnement professionnel est souvent très différent de son environnement personnel et les occasions de prendre des clichés originaux ne manquent pas. Profitez des pauses pour prendre des images.

14. Copiez les autres

Il peut être parfois intéressant de regarder ce que d’autres ont fait pour traiter un sujet. Sans vouloir reproduire l’image à l’identique vous pourrez vous en inspirer en y apportant votre touche personnelle. Vous pouvez considérer cela comme un exercice imposé qui vous permettra d’améliorer votre photographie ou d’apprendre de nouvelles techniques. C’est un des objectifs d’un projet 365. La photo qui suit a été prise sur les rives du Loch Ness et l’idée d’incorporer la longue vue m’est venue d’une photo que j’avais vue plusieurs années auparavant. Il s’agissait d’une vue de New York prise du sommet du Rockfeller Center intégrant au premier plan des jumelles pour touriste (image que j’ai également essayé de réaliser lorsque je me suis rendu au sommet de cette tour).

15. Soyez vous-même

Utilisez vos autres passions pour trouver de nouveaux sujets. Si vous faites du sport emportez votre appareil pendant vos activités, photographiez les accessoires, les autres sportifs, les évènements sportifs à la télévision. Faites un reportage sur votre passion, partagez-là avec ceux qui suivent votre projet.


Ajout du 21/01/2014
Pour compléter cet article je vous invite à télécharger mon ebook Photo Projet 365.
Je l’ai écrit pour vous aider à progresser, s’amuser et réussir votre projet.
Bonne lecture.

24 réponses sur « 15 sources d’inspiration pour votre projet 365 »

Très bon article plein d’enseignements. Je viens de débuter mon projet 365 il y a une quinzaine de jours et il est vrai que ce n’est pas facile de trouver une bonne photo tous les jours. Je pense ce projet est plus un problème d’inspiration que de tecnhique.

Merci pour tes conseils. Ils me seront très utiles. Je commence un projet 365 demain, j’espère que je tiendrai la route… c’est l’inspi qui m’inquiète. As-tu continué ce projet ? Le besoin se fait-il encore « sentir » après une année de photographie journalière ? Bonne année 2012 pleine de créativité !

Je te souhaite bonne chance pour ton projet, c’est une expérience pleine de surprises et très enrichissante. Et puis pour garder l’inspiration il faut aussi sentir du soutien, le mieux est de publier sur un site de photos où il y a une communauté de gens qui font aussi un projet 365 (sur flickr ou Smumug comme je l’ai fait – mais en anglais). Ca permet de rester motivé et ensuite l’inspiration vient au fil des jours, une fois le cap du premier mois passé.

J’ai réussi à aller jusqu’au bout sans manquer un jour (il y a un lien sur mon blog pour accéder aux photos). Par contre j’ai pris beaucoup de retard pour la publication que je n’ai terminé que courant 2011.
En fait je n’ai pas perdu l’envie de photographier après cette année, au contraire j’ai découvert plein de nouveaux sujets et je photographie beaucoup plus qu’avant. Et puis c’est encore plus agréable après car il n’y a plus cette sorte de « pression » qui m’oblige à photographier tous les jours.

Merci pour ces précieux conseils. J’ai démarré un projet 366 le 1er Janvier 2012, super au début j’avais plein d’idées, mais aujourd’hui l’inspiration s’essouffle un peu. J’ai tout de même réussi à ne pas faillir depuis le début en prenant et postant une photo le jour même !!! Dur dur parfois…

Au passage ce site est très intéressant, je le garde sous le coude 😉

Merci Antoine pour ta visite. Passer le cap des six premiers mois est le plus difficile, désormais tout devrait rouler même si in à l’impression de ne plus trouver de sujet ou de faire des photos moins bonnes.
Dommage que tu n’aies pas mis le lien vers ton projet, on aurait pu aller voir et t’encourager 😉

Bonjour,
Merci pour tout vos conseils, je souhaite commencer un projet 365, mais j bloque déjà rien que sur le choix du thème… 🙁 je suis pas sorti de l’auberge

Merci pour votre visite. Si c’est votre premier projet 365, je vous conseille de ne pas forcément choisir un thème car cela réduit les possibilités de trouver des idées chaque jour. En partant sans thème imposé cela permet d’explorer différents styles et techniques, de s’amuser et de se lasser moins vite.
En tout cas bon courage, c’est une aventure que vous ne regretterez pas !

Salut !

Merci pour ton article très bien réalisé. Cela fait un mois que je me suis lancé dans mon projet 365, et je tombe aujourd’hui sur ton article rempli de conseils. Bien utile ! Pour le moment je prend un vrai plaisir à prendre une photo tous les jours même si je commence déjà à voir les difficultés… je trouve que sur ce sujet il manque un site internet qui regrouperait tous les projets 365 et où les photographes pourraient échanger. Il y a des groupes flickr (j’en fais parti d’un) mais il n’y a pas vraiment d’activité de la part des autres.

Connais tu un site de ce genre ?

A l’occasion tu peux faire un tour sur mon blog et n’hésite pas à laisser un commentaire, c’est ainsi qu’on progresse et qu’on se motive !

Bonne continuation !

Hello,

Une belle aventure que tu fais là et content de savoir qu’au bout d’un mois tout va bien. C’est à ce moment là que j’ai commencé à avoir les premières difficultés, un petit passage difficile mais après tout roule tout seul. En tout cas tu démarres fort, la #29 me plait beaucoup. Je mets ton blog dans mes flux RSS, je vais suivre ça de près 😉
Par contre je ne connais pas de site qui regroupe tous les projets, c’est vrai que c’est dommage.

Bon courage pour la suite !

même si il date un peu , un article plein de conseil intéressant … Je me lance fraîchement dans se projet , qui me semble être un bon défis sur le simple fait de faire une photo par jour et de la poster en temps et heure… Je ne me suis pas imposé pour se premier de thèmes particulier hors celui de sortir de mes habitudes et sujet préféré, peu être un plus compliqué pour l’an prochain si je termine celui ci 🙂 Juste envie d’en profiter pour découvrir d’autre technique que la photo traditionnel , que ce sois longue pose , nocturne , hdr , IR , sténopé… et je cherche encore pour en découvrir de nouvelles 🙂 en tout cas merci pour cette article qui m’as donné quelque piste à tester 🙂

Merci pour ton passage et surtout bon courage pour ton projet. Effectivement, c’est l’occasion d’apprendre plein de choses sur la photo mais aussi sur ses goûts photographiques.
C’est vrai que cet article date un peu mais il va y avoir si nouveau concernant les projets 365 en général très bientôt sur le site… J’espère en fin de semaine prochaine.

un projet 365 est une formidable expérience! je ne peux que le conseiller, les ptites angoisses d’une éventuelle panne d’inspiration vont vite se dissiper, car le regard s’affine et se porte rapidement différemment sur l’environnement! il fait avancer les yeux grands ouverts pour capter toutes les petites choses qu’on ne pense pas à immortaliser mais qui vont prendre du sens, inspirer soit par des couleurs, un graphisme, une matière ou une lumière qui interpelle… je trouve qu’on devient très observateur et très naturellement on en vient à régler des petits problèmes techniques et donc à progresser, on devient plus exigeant aussi et plus inspiré au fil des jours …

C’est exactement ce que j’ai ressenti. C’est d’ailleurs ce que j’explique également dans mon e-book, plus d’autres petites asctuces évidemment 😉
Merci pour ton passage sur le blog.

Merci Eiffair, article très intéressant, tout comme ton e-book que j’ai dévoré hier! J’ai commencé un projet 52 au mois de mai cette année. Pour l’instant, je tiens bien le rythme mais j’ai même envie d’aller encore plus loin pour vraiment m’améliorer. Je sens que ne shoote pas assez à mon goût. Par contre, j’ai vraiment peur de manquer de temps pour un projet 365… Je vais suivre la méthode décrite dans ton e-book et essayer de bien planifier/concevoir tout ça avant de me lancer.
En faisant quelques recherches sur les projets 365, je suis tombé sur le site http://tookapic.com/. Tu connais? Apparemment, c’est une nouvelle plateforme dédiée pour les gens qui souhaitent effectuer des projets photos du type projet 365…

Répondre à Fabian Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.