Bruxelles, moment #1 : La Brasserie Cantillon

Cet article fait partie d’une série, Bruxelles en 3 moments. Trois articles sur trois lieux très différents de Bruxelles. Trois explorations photographiques, rapportées d’un long weekend à Bruxelles.

Pour ce premier moment, je vous emmène à la brasserie Cantillon.

La brasserie Cantillon est une brasserie familiale établie à Bruxelles (Anderlecht pour être précis) depuis 1900. C’est la seule brasserie de la province de Bruxelles qui produit du lambic, une bière qui n’existe que dans une dizaine de brasseries au monde, toutes en Belgique évidemment. Car le lambic est né ici, sur les rives de la Senne, une rivière qui coule au sud de Bruxelles.

Le lambic, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’une bière qui est fermentée par les levures présentes naturellement dans la brasserie. Aucune levure n’est jamais ajoutée lors du procédé de fabrication. Autant dire qu’il faut un sacré savoir-faire et que le lieu de sa production a toute son importance. Elle ne peut être produite que dans certaines conditions climatiques et donc seulement pendant les mois d’hiver, d’octobre à mai. Le résultat est une bière sans bulles ni mousse qui est vieille en fûts de chêne. Par assemblage de lambics de différents âges (jusqu’à trois ans), on obtient une gueuze, qui en fermentant une seconde fois en bouteille, retrouvera son pétillant. Le lambic comme la gueuze et toutes les autres variétés produites par la brasserie Cantillon sont des bières plutôt acidulées, certains pourront les trouver acides. La production de Cantillon inclut des Krieks produites à partir du lambic et des vraies cerises griottes, ici pas d’arômes artificiels. On y trouve aussi des bières à la framboise (rosé de Gambrinus), au raisin, mais aussi abricot (la bien nommée Fou’foune !).

Alors, pourquoi vous parler de cette brasserie et des détails techniques de sa production ? Tout simplement parce que, deux fois par an, la brasserie ouvre ses portes pour suivre toutes les étapes d’une vraie production, un brassin public. Notre chance a voulu que la session de printemps ait lieu juste le weekend où nous étions à Bruxelles. Un évènement à ne pas manquer, voire à planifier si vous le pouvez. La visite des différentes étapes, commentée par les employés de la brasserie était passionnante, et l’endroit tout simplement magique. Mais le mieux est de vous laisser parcourir quelques photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.