Je photographie des gens : j’ai le droit ?

S’il est un sujet sensible voire polémique parmi les photographes de rue, c’est bien celui du droit de photographier des inconnus. Il est parfois difficile de trouver les bonnes réponses sur le net, parmi la pléthore d’articles fantaisistes. Quelques sources de confiance peuvent être consultées sur le sujet. En premier lieu l’excellent article de Thomas Hammoudi, réactualisé tout récemment « Vous avez le droit de prendre en photos les gens dans la rue ? ». Son article cite une autre source très complète et assez exhaustive sur le sujet publié sur Les Numériques : Droit à l’image et photo de rue (partie 1) et sa deuxième partie. Je ne serais pas complet sans nommer la spécialiste Joëlle Verbrugge avec son site Droit et Photographie (une mine d’informations).

En relisant ces articles, je me suis dit qu’un petit résumé sous forme de logigramme pourrait m’aider… et peut-être vous par la même occasion. En réalité il y a deux logigrammes, car le droit sépare clairement ce que l’on peut photographier, le fait de déclencher et ce que l’on peut diffuser. Comme vous le voyez, on peut « presque » tout photographier, c’est plutôt une question d’éthique personnelle et de respect d’autrui.

Pour la diffusion, les règles sont plus précises.

Ces graphiques n’ont pas la prétention de répondre à toutes les questions. Par exemple, une question fréquente est celle de la monétisation des oeuvres d’artiste et comment elle se distingue d’une pratique commerciale. C’est un sujet à part entière pour lequel le site de Joëlle Verbrugge peut vous donner beaucoup de réponses, en particulier sa FAQ. Il y a peut-être également des imprécisions, n’hésitez-pas à me les signaler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.