Régler l’écran tactile Fujifilm (lien)

J’ai commencé à utiliser mon X100V ce week-end et je dois dire que c’est une bombe. Il y’a cependant une fonction qui m’a causé pas mal de déconvenues et d’énervements, c’est l’écran tactile. Des appuis intempestifs m’ont fait faire pas mal d’erreurs et comme je n’ai pas terminé la lecture du manuel, je n’avais pas toutes les clés pour trouver les bons réglages (je sais que j’aurais dû commencer par ça, mais impossible d’attendre d’avoir lu les 300 pages avant de partir à l’aventure).

C’est mon premier appareil avec écran tactile et pour compliquer les choses, les réglages Fuji concernant cette fonction sont éparpillés un peu partout. Heureusement, le pape des reviewers, Ken Rockwell a fait une excellente vidéo qui explique tout cela de façon claire et complète. La démonstration est réalisée sur un X-T30 mais les réglages sont les mêmes pour tous les appareils Fuji à écran tactile. J’ai tout compris et je pense que mes petits frictions de prise en main vont disparaître avec les bons réglages. Merci qui ? Merci Ken !

Concevoir son livre photo

Quand on souhaite faire un livre photo la première question que l’on se pose est souvent celle de la plateforme d’édition. Le choix effectué, on se lance alors tête baissée dans l’outil de mise en page et c’est là que les choses commencent à se compliquer. Je suis aussi tombé dans ce piège lorsque j’ai voulu faire mon premier livre pour illustrer mon projet 365. Côté éditeur, Blurb s’est assez vite imposé par les prestations offertes, malgré des prix supérieurs à ses concurrents : livres de qualité, outils nombreux et puissants, possibilité de faire des ebooks voire de vendre ses livres. Je me précipite alors sur l’outil Booksmart (n’ayant aucune compétence Indesign) pour voir ce que je peux en tirer avec l’aide des didacticiels de Blurb. Et je me suis retrouvé devant une page blanche et pas mal de questions : quel type de livre, quelles photos, comment les classer, quels textes, quelles légendes, un index ?

Comment faire de belles photos

Dans l’émission Photo for Life diffusée récemment sur Arte, un des exercices lancé par Oliviero Toscani avait pour thème la Beauté. Il proposait à ses élèves de dénicher la beauté en tout lieu et surtout là où on ne pense pas la trouver. Evidemment, la beauté est une notion abstraite et donc très subjective. On peut trouver cette définition qui me plait assez bien : « l’objet d’une manifestation sensorielle procurant un plaisir ou une satisfaction ». Parce qu’elle fait appel à notre système sensoriel et affectif, la beauté sera perçue par chacun de manière très différente. Mais, même s’il est difficile de définir tous les critères qui font une belle  photo, il existe des images qui peuvent faire une sorte de consensus. Parcourez par exemple les photos les plus populaires de 500px et vous aurez un échantillons d’images que l’on peut qualifier de belles. Oui ce sont de belles photographies, mais…